Résultats de recherche pour "classe GMarker"

Méthodes infowindow - GMap2

[...] Les méthodes liées aux fenêtres d’informations (infobulle ou infowindow) de la classe principale GMap2 de l’Api permettent de gérer toutes les actions d’ouverture, de paramétrages et autres de ces infobulles. Ces méthodes peuvent être appliquées tant à un objet GMarker qu’à l’objet map lui-même ou encore à tout autre élément présent sur la carte. Accès direct aux méthodes: openInfoWindow openInfoWin [...]

Afficher des placemarks (JSON)

[...] Dans l’exemple qui suit, nous utilisons la méthode getLocations de la classe GClientGeocoder de l’api Google Map. L’avantage de cette méthode sur la méthode getLatLng est que le résultat renvoyé contient l’ensemble des points trouvés pour l’adresse passée en paramètre et non le point jugé le plus pertinent, point qui ne correspond pas toujours aux attentes de l’utilisateur. La problématique approchée [...]

classe GClientGeocoder

[...] La classe GClientGeocoder est utilisée pour communiquer directement avec les serveurs de Google dans le but d’obtenir les coordonnées géographiques d’une adresse (coordonnées représentées par ses latitude et longitude). Cette classe dispose de son propre système de cache. Si l’utilisateur effectue plusieurs fois une recherche de coordonnées pour une même adresse, un seul appel sera réalisé sur les serveurs de Google. [...]

Insérer StreetView dans l’infobulle

[...] Voici un exemple d’utilisation de la classe GStreetviewPanorama au sein de l’infobulle rattachée à un marker. Pour afficher le streetView, cliquez sur le marker de votre choix. Si streetView n’est pas disponible pour la vue en cours, un message le signalera dans l’infobulle. Dans cet exemple, les markers sont déplaçables. Vous pouvez donc déplacer un marker puis cliquer sur celui-ci afin d’afficher l’infob [...]

Les classes Google Map

[...] NB : Les liens non cliquables concernent les pages non encore disponibles… Cette page fait référence aux classes Google Map de la version 2.x. Les classes de l’Api Google Map V3 ne sont pas abordées ici. Survolez les liens pour avoir un aperçu des méthodes et propriétés appartenant à la classe concernée. Api Google Map V 2.X Les classes La classe principale GMap2 configuration panneaux de contrôle types de carte informa [...]

Interface GOverlay

[...] L’interface GOverlay est implémentée par les classes GMarker, GPolyline [bientôt en ligne], GTileLayerOverlay, GInfoWindow au sein de la librairie de l’Api Google Map. On peut également faire appel à cette interface lorsque l’on souhaite afficher des types d’objets personnalisés sur une carte. Une instance de l’objet GOverlay peut être réalisée sur une carte au moyen de la méthode GMap2.addOverlay. La carte [...]

Marker déplaçable

[...] Pour rendre un marker Google Map déplaçable sur la carte, ou encore draggable, nous ferons appel à la propriété enableDragging de l’objet GMarker. Dans un premier temps, nous créons une carte et quelques markers. Dans cet exemple, on ajoute en plus les coordonnées du marker dans l’info bulle (en cliquant sur le marker) une fois que celui-ci à été déposé. À noter que le script présenté ci-dessous ne gère que le d [...]

Classe GInfoWindowTab

[...] Un tableau d’instances de la classe GInfoWindowTab peut être passé en paramètre (argument tabs (onglets)) aux méthodes GMap2.openInfoWindowTabs(), GMap2.openInfoWindowTabsHtml(), GMarker.openInfoWindowTabs(), GMarker.openInfoWindowTabsHtml(), ainsi qu’aux variantes de GMarker.bindInfoWindow(). Si ce tableau contient plus d’un élément, la fenêtre d’information (info bulle) affichera autant d’onglets que d’ [...]

La classe GInfoWindowOptions

[...] Les instances de la classe GInfoWindowOptions sont utilisées dans l’argument opts? lors de l’appel aux méthodes openInfoWindow(), openInfoWindowHtml(), openInfoWindowTabs(), openInfoWindowTabsHtml(), les variantes de bindInfoWindow(), et showMapBlowup() des classes GMap2 et GMarker. Il n’y a pas de constructeur pour cette classe, on l’utilise comme un objet javascript. NB: voir aussi la classe GInfoWindow, la gestion des [...]

Classe GInfoWindow

[...] La classe GInfoWindow ne dipsose pas de constructeur (il n’est pas nécessaire de la déclarer à l’aide du terme new pour l’utiliser). NB: lire aussi la gestion des événements liés aux fenêtres d’information, la classe GInfoWindowTab (affichage d’onglets dans l’info bulle) ainsi que la classe de gestion des options dans l’info bulle (gInfowindowOptions). Pour appliquer les méthodes de la classe GInf [...]

Personnaliser les markers

[...] markers sur la Google Map, il existe les classes GMarkerOptions et GIcon. Dans un premier temps, il faut tout d’abord créer un Marker avec la classe GMarker puis renseigner une icône personnalisée (objet de type GIcon) comme paramètre optionnel du marker (classe GMarkerOptions). Personnalisation d’un marker sur la Google Map <script type="text/javascript"> Cette fonction affiche un marker sur la carte : Ce marker sera [...]

Classe GIcon

[...] rossImage permet de définir une image spécifique pour représenter la croix liée au marker lorsque celui-ci est en cours de décplacement. Voir la classe GMarkerOptions pour plus d’informations. dragCrossSize Signature de la propriété dragCrossSize : dragCrossSize (GSize). La propriété dragCrossSize permet de définir la taille de l’image représentant la croix liée au marker lorsque celui-ci est en cours de décplacement. Voi [...]

Classe GMarkerManagerOptions

[...] Les instances de la classe GMarkerManagerOptions représentent les arguments optionnels de la classe GMarkerManager. Il n’y a pas de constructeur pour cette classe, elle est instanciée comme un objet javascript. NB : voir aussi la classe GMarkerManager, la classe GMarker, la gestion d’événements liés aux markers et les options du constructeur GMarker. Accès direct propriétés: borderPadding maxZoom trackMarkers borderPaddi [...]

Classe GMarkerManager

[...] Les instances de la classe GMarkerManager sont utilisées pour gérer l’apparence de centaines de markers situés sur la vue et le zoom courants. Cependant, cette classe est obsolète. Il est donc recommandé aux développeurs d’utiliser la librairie open source GMarkerManager à la place. NB : voir aussi la classe GMarkerManagerOptions. Accès direct aux méthodes, constructeur et événement: constructeur GMarkerManager addMarkers [...]

Les options des markers

[...] Les instances de la classe GMarkerOptions sont utilisées via le paramètre optionnel opts? du constructeur GMarker. Il n’y a pas de constructeur pour cette classe, elle instanciée comme un objet javascript. NB : Toutes les propriétés listées ci-dessous sont optionnelles. Voir aussi la gestion des événements liés aux markers et le contructeur GMarker. Accès direct aux propriétés: icon dragCrossMove title clickable draggable boun [...]